La rencontre, qui lors de la première journée tenue le 5 juillet a inclus une réunion académique et institutionnelle avec la participation d’une remarquable représentation d’importants acteurs institutionnels de chacun des trois sites, s’est poursuivie les 6 et 7 juillet avec le cours pilote de guides touristiques. Elle a été organisée par la Fundación General de l’Universidad de La Laguna dans le cadre du projet RECORED, dirigé par le Cabildo de Tenerife, avec pour partenaires la Mairie de La Laguna, sur l’île, et le Ministère de la Culture et des Transports du Sénégal. Elle a compté sur un remarquable soutien et la présence de l’Université Gaston Berger du Sénégal. Cette rencontre fut accessible en ligne et en présentiel au Sénégal.

Ces journées ont permis la mise en commun d’initiatives couronnées de succès et la création de synergies entre les trois sites classés au Patrimoine de l’Humanité, à savoir San Cristóbal de La Laguna et les villes sénégalaises de Saint-Louis et Gorée. La rencontre a servi non seulement à consolider les relations institutionnelles entre les villes, mais également à faire naître de nouveaux projets et opportunités en commun, en matière de développement de l’activité touristique, grâce aux échanges des importants acteurs institutionnels, académiques et professionnels participants.

Parmi certaines des principales conclusions de l’événement, citons notamment la mise en valeur de ces trois villes, qui sont des destinations uniques, en faisant en sorte que le visiteur soit au cœur de l’expérience, l’acteur principal, et entre donc en contact avec la population et la culture locale, en faisant appel à ses émotions. Deux autres sujets ont fait l’objet de débat : l’importance du guide touristique comme acteur de dynamisation et figure clé de l’investisseur local ainsi que le classement au « Patrimoine mondial de l’Humanité » comme source de développement socioéconomique.